Erreurs avec extracteur de jus

10 erreurs à ne pas commettre avec votre extracteur de jus

Alexandre Les astuces Laisser un commentaire

Faire des jus de fruits et des jus de légumes maison tous les jours : rien de tel pour adopter une alimentation saine, booster votre système immunitaire et avoir toutes les vitamines dont vous avez besoin. 

Mais comme toutes les composantes de l’alimentation, faire des jus, ça s’apprend ! Surtout lorsque l’on est équipé d’un extracteur de jus.

Bien différent d’un presse-agrumes, l’extracteur de jus a ses propres habitudes et ses exigences. 

Pour éviter de l’abîmer, d’user des pièces ou de casser le moteur, découvrez 10 mauvaises pratiques à éviter avec un extracteur de jus. La liste des choses à ne SURTOUT pas faire !

1 – Mettre tous les fruits et légumes d’un coup

C’est le matin, vous avez décidé de prendre le temps de vous faire un petit jus. Et si, pour aller plus vite, vous mettiez tous les aliments en même temps dans votre extracteur ?

NON. Ce n’est pas une bonne idée, et pour plusieurs raisons. La première est que l’extracteur a une vitesse de rotation lente, afin de préserver tous les nutriments et vitamines. Même si vous jetez l’entièreté de votre bac à légumes dans la cheminée de l’extracteur, le jus ne va pas se faire plus vite.

Mais surtout, vous avez toutes les chances d’abîmer voire de casser votre extracteur si vous agissez de la sorte. Un trop-plein de fruits ou de légumes risque de bloquer la vis, voire de casser le moteur s’ils sont trop durs. Il est donc préférable de mettre vos morceaux de légumes petit à petit, souvent du plus dur au plus souple ou en les alternant.

Ainsi, vous obtiendrez un jus homogène, concentré en nutriments. Et surtout : vous assurez une longévité à vos pièces d’extraction.

2 – Extraire le jus de fruits et légumes congelés

Et si vous essayiez de faire un jus frais, très frais, voire même froids ? Un peu comme les smoothies, vous avez envie de mettre vos fruits et légumes dans l’extracteur alors qu’ils sont encore congelés ? Qu’est-ce que ça va donner ?

La réponse : vous n’obtiendrez pas de jus froid. Vous parviendrez juste à endommager votre extracteur de jus.

Selon la même logique que l’erreur précédente, les légumes congelés sont durs. Trop durs. Or, l’extracteur de jus et sa vitesse de rotation lente ne sont pas faits pour extraire le jus de fruits et légumes encore congelés.

Et contrairement au blender, le broyage ne va pas chauffer vos aliments et leur permettre de fondre un peu. Vous risquez de perdre tout le potentiel de jus que vous auriez pu exploiter, de désaxer la vis de votre extracteur, ou d’endommager vos pièces d’extraction.

3 – Faire des jus à base de noix de coco et d’artichauts

C’est parfois écrit dans les manuels des extracteurs de jus : la noix de coco et l’artichaut, c’est un grand non. Pourtant, ça pourrait être tentant d’ajouter un morceau de noix de coco ou une touche d’artichaut dans un jus vert ou un jus de fruit. Mais ce n’est vraiment pas une bonne idée.

La noix de coco ne contient pas d’eau dans sa chair, et elle est bien trop grasse pour être travaillée par la vis d’un extracteur. L’artichaut, vous vous en doutez bien, est plein de fibres. Un véritable cauchemar pour la vis des extracteurs, qui ne vient jamais à bout des légumes trop fibreux.

Vous n’en tirerez tout simplement rien, et vous risquez à nouveau de bloquer la vis.

Cependant, si vous souhaitez à tout prix ajouter de la noix de coco à votre jus, pourquoi pas juste verser l’eau de coco dans votre extracteur ?

4 – Mettre les légumes durs entiers

Cette mauvaise pratique est malheureusement répandue. Souvent, lors des premières utilisations d’un extracteur de jus, on se dit qu’avec la puissance de la vis, il va tout broyer sans difficulté.

On met donc les carottes, les cèleris, les patates douces dans le goulot de l’extracteur, sans les couper. Mais ce n’est définitivement pas une bonne idée. Même si la vis et le moteur d’un extracteur de jus sont très puissants et résistants, un aliment trop dur peut désaxer la vis, et abîmer l’appareil sur le long terme.

Une vis désaxée peut aller jusqu’à racler les parois, se bloquer, et, vous l’aurez compris : casser le moteur.

Veillez donc à couper vos fruits et légumes durs en petits morceaux, dans le sens de la longueur par exemple (pour les carottes).

5 – Pousser les aliments avec n’importe quel ustensile de cuisine

Vous essayez de faire un jus ACE, mais le morceau d’orange que vous avez fait glisser dans la cheminée est coincé. La spatule en bois ou la fourchette que vous avez sous la main peut-elle faire l’affaire ? Absolument pas !

Votre extracteur de jus est fourni avec un poussoir en plastique, et c’est pour une raison : pousser les aliments lorsqu’ils se coincent. Le poussoir possède la forme et la longueur idéale pour régler votre problématique, sans prendre le risque de tomber de vos mains pour aller s’écraser sur la vis et dans vos parois. Contrairement aux autres ustensiles, qui seraient capables de faire dysfonctionner votre appareil sur le long terme.

La petite astuce :

A contrario, il ne faut pas abuser du poussoir. Il n’est utile que si vos aliments sont coincés, ne l’utilisez pas pour faire glisser les fruits et légumes en temps normal.

6 – Broyer les oléagineux tels quels

Vous avez envie de faire un lait d’amande ? Un lait de noisettes ? Ou juste d’ajouter un peu de goût dans votre jus avec des oléagineux ? C’est une très bonne idée, mais prenez garde : ils sont bien trop rigides pour le bien-être de votre vis et de votre moteur.

Si vous souhaitez utiliser des oléagineux rigides tels que les amandes et les noisettes, n’oubliez pas de les faire tremper dans du lait ou de l’eau, au moins 10 heures avant la réalisation de votre jus. Ils seront ainsi bien plus mous, ce qui aidera grandement la vis à tourner et à les broyer pour en extraire le jus et la pulpe.

7 – Faire uniquement des jus de fruits

Cette mauvaise pratique là ne concerne pas le bon fonctionnement de votre extracteur de jus, mais plutôt votre manière de voir les jus maison. On a souvent tendance à avoir envie de jus de fruits. Ananas, pomme, fraise, citron, orange, agrumes, mangues… Les jus de fruits ont ce côté sucré dont on raffole.

Mais si vous voulez tirer profit de tous les avantages nutritionnels que peut avoir un jus, il ne faut pas négliger les légumes. Ainsi, un jus parfaitement équilibré pour votre santé devra avoir environ 20% de fruits, et le reste de légumes. Le trop-plein de fruits risque de devenir mauvais pour votre santé et pour votre indice glycémique.

La petite astuce : 

Parmi tous les légumes que vous pouvez passer à l’extracteur de jus, les légumes verts sont les meilleurs pour la santé. Le céleri, le fenouil, les épinards…

Ce sont des incontournables pour les jus santé. Et lorsqu’ils sont dans un jus bien équilibré, ils ajoutent une saveur incontournable dont on ne se lasse pas !

Pour ces aliments fibreux dits « verts », privilégiez les extracteurs de type horizontaux qui sont plus polyvalents que les extracteurs verticaux.

8 – Faire le plein de pépins, noyaux et graines

De manière pragmatique, votre extracteur de jus va trier la pulpe du jus. Il va donc enlever tout ce qui n’est pas solide. Mais si vous comptez broyer plusieurs kilos de raisin pour faire un jus de raisins pour 6 personnes, prenez garde ! Malgré son efficacité technologique, l’extracteur de jus n’est pas magique.

Il y a ainsi des risques que les pépins bouchent les trous de votre tamis d’extraction. Si vous remarquez que la pulpe ne s’évacue pas, arrêtez votre extracteur de jus et nettoyez votre tamis. Sinon, l’extraction risque d’être inefficace.

9 – Agrémenter les jus de curcuma et de gingembre racines

Selon la même logique que les oléagineux, le curcuma et le gingembre sont des racines particulièrement rigides et solides. Il est donc très déconseillé d’en mettre telles quelles dans votre extracteur de jus.

Vous pouvez alors couper les racines en tout petits morceaux et les faire tremper avant l’extraction, ou simplement les choisir en poudre afin de les saupoudrer dans votre jus. Vous pouvez aussi les râper directement dans votre jus.

10 – Attendre avant de boire votre jus

Enfin, la dernière mauvaise pratique trop souvent observée chez les adeptes d’extracteur de jus : ne pas boire un jus frais tout de suite. En effet, l’oxydation entraîne l’évaporation d’une grande partie des vitamines et des nutriments. Tant et si bien qu’au bout de deux heures à l’air libre, votre jus ne contient plus grand chose.

Vous ne pouvez ainsi pas faire votre jus la veille au soir pour gagner du temps le matin : cela ne servira à rien. Sauf si vous avez un kit de jus sous-vide, qui vous permet de retirer l’air de votre récipient pour que votre jus conserve toutes ses vitamines. Une excellente solution pour emmener votre jus au travail le matin, et le savourer au bureau !

Si vous débutez dans l’utilisation de l’extracteur de jus ou que vous avez des doutes sur les bonnes pratiques, il vous suffit d’appliquer les 10 astuces précédentes (ou plutôt, d’éviter de prendre ces mauvaises habitudes). Ensuite, il ne vous reste plus qu’à consulter nos idées de recettes de saison, pour savourer des jus frais au quotidien.

Alexandre10 erreurs à ne pas commettre avec votre extracteur de jus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *