Recette de cuir de fruits fraises-banane

Caroline Actualités Laisser un commentaire

Strawberries.jpg

Préparation

Réduisez en purée deux tasses de fraises et une banane mûre jusqu’à ce que la consistance soit lisse.

NB : il vaut mieux utiliser une banane mûre qui présente même des taches sur la peau. Les bananes mûres sont plus sucrées et sont moins farineuses que les bananes vertes ou moins mûres.
Ajoutez une cuillérée de jus de citron ou de citron vert et mélangez-bien.

CarolineRecette de cuir de fruits fraises-banane

Cuirs de fruits

Caroline Actualités Laisser un commentaire

Food_Dehydrator_Fruit_Roll_Sheet.jpgLes cuirs de fruits sont des préparations à base – comme son nom l’indique – de fruits. Ils sont généralement présentés sous forme de rouleaux.

Les fruits sont préparés de manière à être sous forme de compote/purée. La purée de fruit est ensuite étendue sur du papier sulfurisé ou des feuilles antiadhésives pour déshydrateur. Une fois déshydratée, la purée de fruits présente un aspect souple rappelant celui du cuir, d’où le nom de cette préparation. Le plus souvent, on roule ce « cuir » sur lui-même et on découpe en tronçons de manière à obtenir de petits rouleaux.
Les cuirs de fruits sont une bonne solution pour participer à la consommation de 5 fruits et légumes par jour. Vos enfants sont réticents à manger fruits et légumes ? Proposer-leur des cuirs de fruits dont l’aspect – plus proche de celui des bonbons – les attirera sans aucun doute. Une fois qu’ils y auront goûté, ils vous en réclameront !

Les cuirs de fruits peuvent être réalisés à partir de la majorité des fruits disponibles, et l’on peut même y ajouter des épices. A vous d’inventer vos propres recettes !

CarolineCuirs de fruits

5 astuces à connaître avant de vous servir d’un extracteur de jus

Caroline Actualités 3 Commentaires

Champion_fruits.jpg
Lorsque l’on souhaite se servir d’un extracteur de jus, il y a quelques petites astuces à connaître.

Conserver la peau

Une bonne partie des nutriments se trouve dans la peau des fruits et légumes. Il est donc important de conserver la peau dans la mesure du possible.

Pour cela, lavez-les consciencieusement avec de l’eau et un détergent doux (liquide vaisselle bio), brossez-les si possible puis rincez abondamment.

Les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique ne contiennent pas de résidus chimiques, il n’est donc pas utile de les laver si consciencieusement.

D’autres aliments, tels les agrumes, doivent être épluchés avant de les passer dans l’extracteur de jus – le goût amer de l’écorce rendrait le jus peu agréable au goût. Il faut également retirer la peau de certains aliments car elle est indigeste (ananas, kiwis, …)

Une fois que les fruits et légumes ont été lavés, vous pouvez commencer à procéder à l’extraction du jus.

Caroline5 astuces à connaître avant de vous servir d’un extracteur de jus

15 utilisations inhabituelles d’un déshydrateur

Caroline Actualités 2 Commentaires

Excalibur_9_plateaux.jpg

Faites lever la pâte (à pain, tarte, pizza, …)

Si vous faites votre propre pâte à pain ou à pizza, un déshydrateur peut se révéler très utile afin de raccourcir le temps de pause. Si le modèle de déshydrateur que vous possédez vous le permet (comme le déshydrateur Excalibur), vous pouvez mettre la boule de pâte dans le déshydrateur avec un récipient d’eau. Réglez la température sur 46°C et laissez la pâte lever pendant 30 minutes à une heure.

Séchez des pâtes fraîches

Si vous faites vos propres pâtes fraîches (spaghettis, fettucinis, …) vous devez certainement savoir qu’un rien d’humidité peut les faire moisir très rapidement.
Vous pouvez déshydrater vos pâtes de manière très efficace avec un déshydrateur. Placez-les dans le déshydrateur et réglez la température sur 57°C et laissez déshydrater de 2 à 4 heures.

Redonnez du croustillant

Ne jetez plus biscuits, biscottes ou céréales qui ont pris l’humidité. Redonnez-leur du croustillant en les plaçant 1 heure dans votre déshydrateur en réglant la température sur 63°C.

Créez des poudres aromatiques

Émincez oignon, ail, persil, poivron ou même carotte, céleri, … et faites-les déshydrater en réglant la température entre 40 et 52°C. Une fois les herbes séchées, réduisez-les en poudre à l’aide d’un mixer puis conservez-les dans des récipients hermétiques. Vous pourrez ainsi aromatiser soupes, sauces salade, marinades, pâtes à pain, viandes grillées…

Caroline15 utilisations inhabituelles d’un déshydrateur

Qu’est ce qu’un extracteur de jus?

Caroline Actualités Laisser un commentaire

greenstar_elite_droite.jpgUn extracteur de jus est un dispositif mécanique qui peut être activé, soit de manière manuelle ou alors de manière électrique afin d’extraire le jus des végétaux, fruits et légumes-feuilles. Il existe différents types d’extracteurs de jus selon qu’il s’agisse de fruits ou de légumes.

On confond souvent les mixeurs avec les extracteurs de jus de fruits. La différence entre un extracteur de jus de fruit et un mixeur est que l’extracteur dispose d’un mécanisme permettant de séparer la pulpe du jus, alors que le mixeur hache en petit morceaux et mélange toutes les composantes des fruits ou végétaux, la séparation doit être éventuellement faite à la main par la suite.

On considère qu’il existe différents types d’extracteurs de jus notamment à cause de leurs mode de fonctionnement qui diffèrent. Les types les plus communs incluent un mécanisme de centrifuge, d’éjection, de mastication, de presse manuelle ou de broyeurs.

CarolineQu’est ce qu’un extracteur de jus?

Machine de conservation sous vide : le complément parfait de votre déshydrateur !

Caroline Actualités Laisser un commentaire

La conservation sous vide consiste à mettre un aliment dans un sac ou une boite plastifiée et à enlever l’air qu’il contient tout en le fermant hermétiquement. Ce mode de conservation est idéal pour les aliments déshydratés car il les conserve à l’abri de l’air et de l’humidité, et préserve ainsi leurs qualités nutritionnelles.

Machine_de_conservation_sous_vide.jpg

CarolineMachine de conservation sous vide : le complément parfait de votre déshydrateur !

Déshydrateur Excalibur : déshydratez fruits et légumes de saison en préservant leurs qualités nutritionnelles !

Caroline Actualités Laisser un commentaire

Ce n’est pas un hasard si en 30 ans le déshydrateur Excalibur est devenu une référence en matière de déshydratation alimentaire. Il vous permet de sécher fruits, légumes, fines herbes, champignons et même bouquets entiers dans des conditions optimales grâce à une conception technique qui le distingue largement de ses concurrents. La température réglable au degré près permet de réaliser un séchage homogène à moins de 40°C, en qualité crudité, pour préserver les vitamines. Grâce au déshydrateur alimentaire Excalibur séchez à basses températures fruits, légumes, fines herbes, en gardant leurs nutriments intacts.

CarolineDéshydrateur Excalibur : déshydratez fruits et légumes de saison en préservant leurs qualités nutritionnelles !

Extracteur de jus Green Star Elite : « LA » nouveauté sur le marché des extracteurs de jus !

Caroline Actualités Laisser un commentaire

Avec l’extracteur de jus Green Star Elite vous pouvez réaliser des jus frais de fruits, de légumes et d’herbes riches en vitamines, oligoéléments, sels minéraux et enzymes pour une alimentation saine.
Grâce à cet extracteur de jus, vous pouvez presser de nombreux fruits et légumes, même l’herbe de blé fraîche ou les branches de céleri. Vous pouvez dès à présent réaliser tous les « jus vitalité » que vous désirez.

L’extracteur de jus Green Star Elite est plus léger, plus facile à nettoyer et offre un meilleur taux d’extraction !

CarolineExtracteur de jus Green Star Elite : « LA » nouveauté sur le marché des extracteurs de jus !

Les couteaux à lames céramiques

Caroline Actualités 1 Comment

Chef_blanc.jpgTout droit venus du Japon, les couteaux à lames céramique sont à l’origine utilisés par les plus grands chefs pour leur découpe précise – les Japonais excellent dans l’art de découper de très fines tranches de poissons pour réaliser sushis (boulettes de riz agrémentées le plus souvent d’une fine tranche de poisson) et sashimis (fines tranches de poisson cru).

La céramique utilisée pour les lames de ces couteaux est de l’oxyde de zirconium. Les propriétés de la zircone (oxyde de zirconium) sont sa dureté, sa haute résistance à l’usure et sa forte résilience (les couteaux que nous vous proposons sont d’usinage français et ont une teneur en oxyde de zirconium de 98%, alors que celle des concurrents asiatiques se situe aux environs des 80%).

Les couteaux en céramique ont de nombreux avantages :

Les lames en céramique sont jusqu’à 30% plus tranchantes que les lames en acier – la céramique présente moins d’aspérités que l’inox et facilite ainsi la découpe. De plus, les lames en céramique gardent leur tranchant bien plus longtemps que les lames en acier.

La céramique est une matière biocompatible donc très hygiénique (elle est même utilisée dans le domaine médical). La céramique de la lame permet de préserver la saveur et la couleur des aliments, là où les lames en acier rétrocèdent des ions métalliques qui les oxydent. Qui n’a jamais vu une pomme ou un avocat brunir au contact de l’air après avoir été découpé avec un couteau à lame en acier ? Les couteaux à lame céramique permettent d’éviter ces désagréments ; vos tranches de pommes gardent maintenant leurs belles couleurs nacrées.

Côté entretien, les couteaux à lame céramiques sont plus faciles à nettoyer. En effet, leur surface parfaitement lisse permet de les nettoyer sous un simple filet d’eau chaude. Et contrairement aux couteaux à lames en acier, ils ne craignent pas la corrosion, il n’y a donc pas besoin de les sécher après chaque lavage.

CarolineLes couteaux à lames céramiques

Les légumes anciens

Caroline Actualités Laisser un commentaire

topinambour.jpgLe topinambour : Originaire d’Amérique du Nord, le topinambour est une plante vivace cultivée pour ses tubercules. Le topinambour a été introduit en Europe au début du 17ème siècle. Il évoque de mauvais souvenir aux personnes âgées, qui ont été contraintes à manger ce légume de rationnement pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Les tubercules peuvent se consommer de différentes manières. Cuits (à l’eau bouillante ou à la vapeur), ils peuvent être mangés en salade (froid), en accompagnement (chaud), … Ils peuvent également être consommés crus, râpés ou coupés en lamelles.

Le goût d’un topinambour s’apparente à celui d’un fond d’artichaut.

Le topinambour contient de l’inuline (là où la pomme de terre contient de l’amidon). L’inuline est un pré-biotique, elle stimule le développement des bactéries de la flore intestinale. En tant que polymère du fructose, la consommation d’aliments riches en inuline est fortement déconseillée aux personnes intolérantes au fructose.

Le topinambour est très riche en vitamines, notamment A, C et B3. Il apporte également des sels minéraux (potassium) et glucides (inuline).

Le rutabaga : Ce légume originaire d’Europe du Nord résulte de l’hybridation d’un navet et d’un chou frisé. Il a une apparence très similaire au navet, quoiqu’un peu plus allongée. Tout comme le topinambour, il rappelle aux personnes âgées les affres de la guerre.

Ce légume peut se consommer cru ou cuit (dans de l’eau bouillante, à la vapeur, …).

D’un point de vue médicinal, le rutabaga a des vertus digestives (diurétique, laxatif, digestif, reminéralisant, désinfectant) et possède comme de nombreux légumes des vertus anti-cancérigènes.

Sur le plan nutritionnel, le rutabaga apporte en moyenne 34 kcal pour 100g, et est riche en potassium, calcium, soufre et phosphore.

CarolineLes légumes anciens