Les jus de fruits et de légumes : la base de la composition pour des jus de qualité !

adeline Les astuces Laisser un commentaire

1) Une formule pour des jus avec des saveurs

Jus de pommes

Pour faire un bon jus, il faut que les conditions suivantes soient réunies : des ingrédients un peu doux, un peu acides, des aliments juteux pour un rendement plus important, des ingrédients verts (kale, épinard, etc), et si on le souhaite d’un peu relevés/épicés/fibreux.
Les possibilités sont donc sans fin !
Voici cependant quelques suggestions qui peuvent vous aider à démarrer sur de bonnes bases !

– Les aliments ‘doux’ : des poires, des pommes, les raisins, melon (sans la peau), mangues, oranges (pelées)

– Les aliments plus acides : citrons, citrons verts

– Légumes à racines : betteraves, carottes, navets

– Légumes verts : kale, épinards, laitue, blettes, roquette, brocoli, etc

– Herbes : basilic, persil, coriandre, menthe

– Légumes juteux : concombres, céleri, fenouil, tomates

– Pour relever : gingembre, piment rouge (à utiliser avec parcimonie)

2) Faites des jus avec des aliments que vous mangeriez ensemble

Cela paraît évident, mais il est préférable de mélanger des aliments que vous souhaiteriez consommer ensemble. Imaginez ainsi une bonne salade avec des ingrédients se mariant bien !
En effet, qui dit ingrédients se complétant bien, dit également un meilleur goût !
N’oubliez pas d’ajouter des aliments bien juteux pour un maximum de jus !

3) Mélangez des aliments juteux avec des aliments à fort potentiel nutritif

Si mettre des branches de céleri, des concombres et des pommes permettent d’obtenir beaucoup de jus, n’hésitez pas à y ajouter des ingrédients sources de nutriments ! Un peu de gingembre ne pourra vous faire que du bien ! Essayez de maintenir un bon équilibre entre ces deux éléments, pour profiter à la fois de bons jus, mais également riches en éléments nutritifs.

4) Ajustez bien vos jus en fonction de vos goûts !

Il est indispensable que les jus de fruits et légumes, qui vont vous apporter à la fois leurs bienfaits mais aussi leurs saveurs !

5) Peler la peau ou non ?

Pour les aliments à la peau plus dure, comme le melon, la pastèque, il vous faudra absolument retirer la peau, qui n’est pas apte à passer dans l’extracteur de jus. D’autres peaux comme la pomme, la carotte, pourront tout à fait être laissées sur vos aliments.

6) Les jus de légumes à feuilles

Sachez qu’il existe 3 différents types de jus de légumes à feuilles : les jus plutôt neutres, les aliments plus feuillus/ fibreux comme le kale, les blettes. Enfin, les jus d’aliments plus relevés (coriandre, basilic…)
Le Kale se mariera très bien avec des aliments assez relevés. Imaginez ainsi une salade qui serait bien assaisonnée, cela aura le même effet !
N’hésitez pas à ajuster à vos goûts. Mettez du citron, des épices, n’hésitez pas !

7) Considérez la couleur de votre jus

La couleur des aliments affecte bien souvent notre perception du gout. Un jus gris ou marron n’est par exemple pas recommandé. Associez vos ingrédients intelligemment. Des pommes adouciront plus facilement que des fraises avec des légumes feuillus.
Si vous êtes un peu bloqué, ajoutez une betterave. Cet aliment très juteux vous aidera beaucoup.

L’extracteur de jus, avec sa vitesse de rotation lente, va pouvoir préserver un maximum de vitamines, de nutriments et d’enzymes.
Ces éléments étant très sensibles à la chaleur, cette vitesse lente va préserver vos aliments de la chauffe par rapport à une centrifugeuse qui va pouvoir tourner jusqu’à parfois 10.000 tours par minute (l’extracteur tourne à une vitesse moyenne entre 40 et 80 tours par minute).
Pour découvrir ces appareils, n’hésitez pas à vous rendre sur la page qui leur est consacrée chez Nature et Vitalité !

adelineLes jus de fruits et de légumes : la base de la composition pour des jus de qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *