Cuire à la vapeur douce

adeline Les astuces 10 Commentaires

La cuisson à la vapeur douce est connue pour ses qualités nutritives, car elle permet de préserver un maximum de vitamines, de nutriments, et d’enzymes. Mais comment expliquer ces bienfaits sur notre organisme ?

Un premier élément qui est important à savoir : une cuisson à la vapeur douce se fait idéalement à 95°C. En effet, au-delà de cette température, les aliments perdent de leur qualité nutritive. Les vitamines, nutriments en enzymes essentiels sont sensibles à la chaleur.
Cuire à la vapeur douce va donc permettre de consommer des aliments riches en nutriments.

 

Cuire à la vapeur douce avec le Vapok

Cuire à la vapeur douce va protéger les aliments.

La cuisson vapeur douce va réguler l’effet de la chaleur sur les aliments. Les vitamines et nutriments essentiels disparaissent au-delà de 100°C.
La température idéale de la vapeur douce étant de 95 degrés, vous obtenez une cuisine de qualité, avec des vitamines préservées !

Cuire à la vapeur douce rend votre cuisine plus efficace !
Un cuit-vapeur douce comme le Vapok permet de cuire vos aliments rapidement, grâce à une base resserrée, mais également une répartition équilibrée de la vapeur, qui va permettre à la vapeur de pénétrer au cœur des aliments, même les plus épais.
La cuisson rapide à la vapeur douce permet de minimiser la consommation d’énergie, ce qui vous donne même la possibilité de faire des économies.

La cuisson vapeur douce préserve la qualité nutritionnelle de vos aliments, mais favorise également votre digestion !
Cuire à la vapeur douce facilite donc le travail de digestion, ce qui vous permet de mieux assimiler les nutriments essentiels, qui sont conservés par ce type de cuisson !

Quelles conditions sont nécessaires pour une cuisson vapeur douce de qualité ?
Différents critères sont requis :

  • La vapeur doit être présente en grande quantité
  • La circulation de la vapeur doit être facilitée
  • La vapeur doit bien pouvoir s’échapper pour éviter une pression sur les aliments

Cuisiner à la vapeur douce, c’est très simple et vous permet de profiter des bienfaits d’une alimentation saine ! Cet article vous a intéressé et vous souhaitez en savoir plus sur la cuisson à la vapeur douce grâce à notre cuit vapeur Vapok ? N’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour plus de renseignements !

adelineCuire à la vapeur douce

Commentaires 10

    1. Post
      Author
      adeline

      Bonjour Nacinovic,
      oui, le cuit vapeur douce Vapok est compatible avec les plaques à induction. Il est compatible avec toutes les surfaces de cuisson : électricité, gaz, vitrocéramique et induction.

      Bonne journée !

  1. Madubost

    Le cuit vapeur douce Vapok cuit à 95 degrés mais comment peut-on contrôler la stabilité de cette température (pas de thermostat) ?
    Merci pour votre retour.
    Cordialement

    1. Post
      Author
      adeline

      Bonjour,

      Le cuit-vapeur Vapok permet d’assurer une température en-dessous de 95°C , grâce à différentes caractéristiques : l’appareil possède un couvercle dont le poids a été étudié pour pouvoir se soulever en cas d’excès de chaleur. Le tamis possède des trous dont le diamètre permet d’assurer une cuisson homogène, et évite la pression sur vos aliments.
      La chaleur va donc se réguler d’elle-même.

      Cordialement
      L’équipe de la Boutique Nature et Vitalité

    1. Post
      Author
      adeline

      Les deux appareils permettent de cuire vos aliments à la vapeur douce, c’est à dire à moins de 95°C. Le Vapok présente une base plus étroite ce qui permet de porter l’eau à ébullition plus vite et donc d’économiser du temps.
      Pour répondre à votre deuxième question, il n’y a pas de dessins incrustés sur les parois du Vapok.

      1. Post
        Author
  2. Perrier eddy

    Bonjour, si j’ai bien compris le livre joint à mon Vapok, pour faire cuire une soupe il faut faire cuire les légumes à la vapeur, puis chauffer de l’eau à part dans une casserole et assaisonner, et verser les légumes cuits dans l’eau ainsi chauffée.
    Pourquoi ne pas utiliser l’eau du Vapok si les légumes sont bio et bien lavés?
    merci pour votre réponse.
    Eddy Perrier

    1. Post
      Author
      adeline

      Bonjour,

      La cuisson à la vapeur douce va permettre de faire « transpirer » les toxines des aliments, qui retombent ensuite dans l’eau de la cuve. Même bien lavés et bio, les légumes vont devenir plus sains encore via cette cuisson. Si vous réutilisez l’eau de cette cuve, vous annulez tous l’effet positif de la cuisson à la vapeur douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *